17.10.18

L'esturgeon au hareng

L’heure des vacances est venue ! Pour moi ce sera destination le bord de mer et la Charente-Maritime.

Mais avant tout, une petite halte s’impose pour m’adonner à mon pêché mignon : l’esturgeon à la grande canne !

Malgré un départ aux aurores pour éviter les bouchons parisiens et après un long trajet, me voilà enfin arrivé sur mon lieu de pêche, aux Etangs des Colverts situées à Ciré d’Aunis (17).
Ce site possède plusieurs étangs (truites, carnassiers) dont un de 2 ha avec une densité importante d’esturgeons. On peut y rencontrer de beaux spécimens allant jusqu’à 23 kg !

Mon choix se porte sur une canne de 10 m car je connais bien le plan d’eau et je sais que les esturgeons se baladent à une distance entre 3 et 8 m du bord dans les grandes profondeurs.

Après avoir choisi une place à l’ombre au vu des fortes chaleurs annoncées, je m’installe et passe ensuite à la préparation des esches :
1 kg de pellets 2 mm Mainline Match Coarse
1 petite boite de terreau
200 g de filet de harengs boosté au Goo King Crab Suprême

Le hareng est naturellement une esche grasse, salée et le booster au Goo King crabe va lui permettre de dégager une forte odeur afin d’attirer les plus gros poissons.

Pour sa préparation, il vous suffit de faire des petits dés d’environ 2 cm et de les faire tremper dans le Goo. Mélangez puis laisser reposer un petit ¼ heure afin que le hareng soit bien imprégné.

On continue dans la simplicité niveau canne et ligne :
Une canne de 10 m maxi mais une canne solide avec une bonne réserve de puissance afin que celle-ci puisse contrer les rushs foudroyants des esturgeons au ferrage.
Deux kits montés avec de gros élastiques, un en 3.5 mm et l’autre en 4.0 mm creux.
Le kit de 3.5 mm est monté avec le NGauge en 22/100 Flotteur de 0.60 gr et un hameçon de 10.
Celui de 4.0 mm lui sera en 25/100 NGauge, toujours un flotteur de 0.60 gr mais avec un hameçon de 8.

Je décide de démarrer ma pêche avec un amorçage à la coupelle de scion. Je commence avec ma plus petite ligne présentée avec un petit terreau à l’hameçon. Je passerai à la ligne plus forte avec du hareng une fois les esturgeons bien installés sur le coup en espérant piquer de gros spécimens.

Après 3h30 de pêche et 11 esturgeons sortis, les touches se font désormais désirées, j’opte alors pour la ligne la plus forte eschée d’un morceau de hareng.
L’attente fut longue mais j’arriverai quand même à sortir deux beaux esturgeons; un de 16 et l’autre de 17.5 kg. Mon record n’est pas battu aujourd’hui mais le principal n’est pas là. J’ai pu partager un peu de mon expérience avec quelques jeunes d’une colonie de vacances qui pêchaient pas loin de moi !
Je termine ma petite session de 5h avec 13 esturgeons allant de 10 à 17.5 kg et une carpe miroir à ma grande surprise. Cette journée fut riche en combat, partage et convivialité autour de magnifiques poissons. Une bonne journée comme je les aime…